lundi 2 octobre 2017

Le journal d'Aurore tome 2 de marie Desplechin

Date de parution : 27/09/2017
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-359-0
EAN : 9782369813590
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 166 pages
Poids : 0.79 Kg
Dimensions : 21,1 cm × 27,4 cm × 1,3 cm
Prix: 16€

Lire la chronique du tome 1

Présentation:

Rien ne va plus ! Au menu de ce deuxième album : vacances au camping, naissance du groupe de rock, tentative de fugue, premiers amours littéraires et pas que...Aurore, toujours aussi râleuse, excessive et attachante nous offre avec sa plume hilarante et son cœur tendre, les psychodrames de sa vie quotidienne d'adolescence où les sentiments s'entrechoquent...Rien de se passe comme prévu et ce n'est pas de tout repos !

Aurore est de retour chez ses parents. Sa grande sœur est sur le point d'accoucher, sa petite sœur toujours aussi insupportable, bref, rien ne va. 
C'est alors qu'Aurore se rapproche du frère de Samira, sa copine, la seule qui arrive plus ou moins à la comprendre, ce dernier trouve qu'elle a une voix intéressante et du coup voilà Aurore qui rejoint un groupe de musique. 
Entre-temps, Aurore fait sa rentrée au lycée, rien ne semble s'améliorer de ce côté-ci non plus. Elle prend un roman pour un autre, semble avoir la cervelle montée à l'envers. En fait, Aurore se cherche. 
Et puis, il y a ce garçon aussi...

Avec l'adolescence, on sait quand ça commence, jamais quand ça finit (si cela finit un jour)...

Toujours aussi truculent!
Cette Aurore est décidément en décalage avec la Terre entière, pourtant, peu à peu, l'air de rien, elle change, s'affirme, se trouble, grandit.
Ce second opus est aussi formidable que le premier et rend parfaitement l'atmosphère du deuxième et du troisième volume des romans éponymes. J'aurais aimé qu'il y en ait encore un  mais a priori, ce sera un diptyque. Je suis en tout cas convaincue par cette adaptation en BD et je vous la recommande vivement!!!
Parents d'ado ou ado vous-même, vous allez rire plus d'une fois!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire