jeudi 19 octobre 2017

Frappe-toi le coeur d'Amelie Nothomb

Date de parution : 23/08/2017
Éditeur : Albin Michel
ISBN : 978-2-226-39916-8
EAN : 9782226399168
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 180 pages
Poids : 0.24 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 20,0 cm × 1,8 cm
Prix: 16.90€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

"Frappe-toi le cœur, c'est là qu'est le génie", Alfred de Musset.


Marie aime son prénom. Elle est belle, a dix-neuf ans et la vie devant elle. Marie aime plaire, elle détourne tous les regards, attise la jalousie des autres femmes. Ce n'est donc pas un hasard si le plus bel homme de la ville s'intéresse à elle. Pourtant, Marie n'est pas assez prudente, elle tombe enceinte très vite. Heureusement pour elle, son compagnon la vénère et lui demande de l'épouser, l'honneur est sauf. Cette grossesse, Marie la subit. Elle n'aime pas son état, n'éprouve rien pour ce qui l'habite. Elle dort beaucoup, Marie la belle au bois dormant. Les mois passent, elle accouche d'une magnifique petite fille, Diane. 
Diane est d'une beauté qui surplombe celle de sa mère, rendant celle-ci folle de jalousie. Marie n'a aucun geste tendre pour "sa rivale", mais Blanche-Neige Diane est une enfant adorable, sage comme une image qui s'est se faire oublier et observe sa mère avec adoration lui trouvant toutes les qualités et toutes les excuses du monde. Diane est une enfant d'une incroyable perspicacité, brillante et patiente. Marie aura un fils. Point de jalousie ce coup-ci, un garçon ne peut pas faire d'ombre, Marie aime comme une mère doit aimer son enfant. Diane pardonne, comprend, ne jalouse point. Puis vient une autre petite fille et là c'est l'incompréhension: Marie l'adore, la couvre de baisers et d'attention, s'attache à sa troisième de façon excessive. Le problème ne serait donc pas la jalousie? Diane va dès lors aller de désillusions en désillusions, sa vie, ses choix, ses rencontres, tout va être marqué par cette histoire. Diane est brillante? Elle avance brillamment dans la vie, ses études? Une formalité! Mais la réussite, cela attise la convoitise et Diane attire dans cette lumière ce qui se fait de plus toxique, et s'il existait d'autres Marie?

Un vrai coup de cœur pour ce nouveau roman d'Amélie Nothomb. 
Toujours aussi habile dans son écriture, le lecteur est embarqué dans cette folle histoire de jalousie maternelle dans ce qu'elle a de plus dévastateur. Diane est un personnage certes brillant mais surtout en perpétuelle recherche de quelque chose d’insaisissable. C'est un roman assez choc, le comportement de Marie puis celui d’Olivia est d'une violence inouïe. On s'attaque là à un sujet délicat, celui de la mère toxique, de la relation-mère fille mais pas seulement. A travers un roman mystérieux où le drame plane où le malaise se fait omniscient, le lecteur retient de plus en plus son souffle, comment tout cela peut-il bien finir? Très bon roman dont on ne pas interrompre la lecture avant de connaître le dénouement final!!!

mercredi 18 octobre 2017

Mon stress monstre de Luc Blanvillain

Date de parution : 06/09/2017
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Neuf GF
ISBN : 978-2-211-23503-7
EAN : 9782211235037
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 156 pages
Poids : 0.23 Kg
Dimensions : 15,1 cm × 21,8 cm × 1,3 cm
Prix: 12€

Note: 5/5

D'autres chroniques des romans du même auteur:
Cupidon powerDans le cœur d'Alice, Journal d'un nul débutant, Mes parents sont dans ma classeNos âmes seulesLa nébuleuse Alma

Présentation:

Moi, Max, je n'ai pas peur de le dire : j'ai peur. Des clowns, des dames de cantine, des interros, des bruits de fantôme dans le grenier. De tout. Et depuis toujours. Le roi du stress, le prince de l'angoisse, ne cherchez pas : c'est moi. A l'école, les autres se paient ma tête. Mes parents m'emmènent voir des psychologues et attendent que ça passe. Non, ça ne peut plus durer. Il faudrait qu'on m'indique un remède, et vite ! Un jour, débarque à la maison un géant plein de barbe et de cheveux. C'est Benoît, un vieil ami de mon père, qui rentre tout juste d'Amazonie. Benoît n'a rien dans les poches et nulle part où aller. Mais il a peut-être quelque chose pour moi. Et s'il me montrait le chemin de l'imprudence ?

Max est un enfant unique qui vit avec son papa et sa maman. Dans cette famille, on s'aime et les parents sont attentifs au bien être de leur garçon puisqu'ils contrôlent si ce dernier à bien fait ses devoirs, si il est prêt à l'heure etc. Oui mais voilà, entre être attentifs et écouter vraiment, il y a parfois un monde. 
Max est en effet assez peureux, peut-être un peu plus que la normale, tout autour de lui semble dangereux: des boîtes où travaillent ses parents, aux terribles nouvelles qui sont diffusées à la radio en continu et surtout, les fantômes qui pleurent dans le grenier toutes les nuits au dessus de sa chambre. Max n'arrive pas à dire à ses parents que ces peurs prennent beaucoup de place dans sa vie mais un jour, à l'école, il craque et s'exprime. Comment lui venir en aide? Une visite chez le psychologue? Et si les peurs étaient contagieuses?
L'arrivée d'un ancien camarade du papa de Max, benoît, pourrait être beaucoup plus efficace... et bouleversante. Entre tornade, mystère et coups de foudre, Max n'est pas au bout de ses surprises!!!

Je suis FAN!!!
Voilà un roman qu'il me tarde de donner à Paul, je suis certaine qu'il va lui plaire. A la fois drôle, surprenant, farfelu, subtil, il ravira petits comme grands. Je suis très sensible à l'écriture de Luc Blanvillain, à la fois accessible aux plus jeunes et très second degré pour les plus grands. Ce roman s'adresse à des lecteurs entre 9- et 12 ans en priorité mais les parents se régalent aussi. Difficile de ne pas réagir au comportement des parents de Max. Ils aiment fort leur fils mais ils sont incroyablement maladroits. Ils essayent de bien faire, de trouver des réponses dans des livres sur comment réagir face à telle ou telle situation au lieu de tout simplement se laisser guider et avancer avec leur fils. Eux qui essayent de bien faire, laissent à portée d'oreilles des informations qu'un enfant pourrait interpréter de travers par exemple. 
Et Max, quel courage! Quelle bravoure! Il se révèle plein de malice et de témérité malgré une peur omniprésente. Les enfants sont souvent de bons guides. L'arrivée de Benoît, l'adulescent, apporte un grain de folie qui va se révéler très bénéfique et apaisant pour Max. Un adulte qui n'est pas dans le contrôle absolu et qui se laisse guider pas autre chose que sa simple raison, voilà qui a de quoi surprendre, faire rire et apporter de l'oxygène à Max. Encore une fois un très bon roman de Luc Blanvillain et un super moment de lecture.
Un gros coup de cœur!!!


mardi 17 octobre 2017

La vraie recette de l'amour d'Agnès Laroche

Date de parution : 20/01/2016
Éditeur : Rageot
Collection : Pop
ISBN : 978-2-7002-5094-7
EAN : 9782700250947
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 204 pages
Poids : 0.27 Kg
Dimensions : 14,3 cm × 21,0 cm × 1,7 cm
Prix: 11.90€

Note: 4/5

Sélectionné pour le prix des INCOS 2018
Parcours CM2-6ème
1/6

Présentation:

Roméo adore cuisiner ! Le soufflé à la vanille et le fondant au chocolat n’ont pas de secret pour lui. Il dévore aussi des yeux, en silence, sa voisine Juliette. Quand son copain Yann, nul en français, lui demande de l’aide, il accepte. Il doit écrire à sa place des lettres d’amour à l’inaccessible Juliette. Tel Cyrano, Roméo se prend au jeu des missives puis lui révèle ses sentiments par gâteaux interposés. Bientôt il se trouve face à elle au concours du meilleur pâtissier. Une pincée d’admiration, un zeste d’audace, un coulis de complicité. Une intrigue gourmande aux ingrédients parfaitement dosés. Deux héros aussi tendres que les desserts qu’ils concoctent pour faire plaisir aux autres et mieux se séduire.

Roméo va bientôt participer à un concours de pâtisserie. Sa passion, la cuisine. Sa maman est chef à domicile et assez vite, Roméo a démontré un talent certain pour ce domaine.
En ce jour particulier, son meilleur copain, Yann, vient le voir et lui annonce qu'il a rencontré une fille dont il est tombé amoureux dans la salle d'attente de l’orthodontiste. Il demande de l'aide à Roméo pour lui écrire une lettre. En essayant d'en savoir plus sur la mystérieuse demoiselle qui a fait tourner la tête de Yann, Roméo découvre qu'il s'agit de sa voisine, Juliette... Sa Juliette! 
En bon copain, Roméo décide de ne pas révéler qu'il connaît bien Juliette, ni qu'il en est amoureux, d'autant qu'il n'est plus le bienvenu chez elle suite à un incident des plus gênants. Ainsi, Roméo passe par toutes les émotions possibles, tour à tour Roméo, Cyrano, cuisto, le concours approche mais les problèmes s'accumulent. Comment va-t-il s'en sortir?

Un roman adorable!

Cette année dans le collège où je travaille, le professeur-documentaliste a décidé de proposer la sélection CM2-6ème aux élèves. Pour les aider à se motiver (car tous ne sont pas égaux face à la lecture loin de là), je me suis dit qu'il fallait que je lise les livres de la sélection afin de rendre la lecture plus ludique pour ceux qui hésitent encore. Ainsi, ils pourront me dire ce qu'ils ont pensé de ces lectures, leurs préférences ou même leurs déceptions. 
J'ai donc commencé par ce charmant roman dont la couverture m'a séduite. Le texte a assez vite finit de me convaincre car l'histoire est mignonne, accessible, tout en proposant des références plus littéraires. C'est une lecture gourmande qui m'a fait saliver, Roméo proposant des recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres.
L'histoire d'amitié et celle d'amour sont typiques de ce que vivent les enfants de cet âges. Juliette va pourtant réussir à surprendre tout le monde car elle est très observatrice ce qui va offrir un petit retournement de situation sympathique dans la dernière partie du roman. Roméo est un jeune garçon très bien, fidèle en amitié et généreux à plus d'un titre. De bons sentiments, des personnages attachants, une belle écriture, que demander de plus? Je suis impatiente d'en parler avec les élèves et je suis impatiente de découvrir les autres titres de la sélection... A suivre!

samedi 14 octobre 2017

Monstres et zombies de Seb Burnett et Kirsteen Robson

Date de parution : 28/09/2017
Editeur : Usborne
ISBN : 978-1-4749-3549-4
EAN : 9781474935494
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.563 Kg
Dimensions : 24,1 cm × 30,7 cm × 1,1 cm
Prix: 9.95€

Note de Jules: 4/5

Présentation de l'éditeur:

Une myriade de monstres maléfiques, des zombies zinzins qui sèment la terreur... Tu pourras décorer et animer les scènes délirantes de ce livre avec les autocollants - plus de 1 000 - qui te sont proposés... si tu l'oses...

A la maison, nous adorons les éditions Usborne, en particulier pour leurs albums d'autocollants qui sont juste fabuleux et très généreux. La qualité est au rendez-vous, les enfants s'amusent énormément et pendant de longues minutes, à créer leurs propres univers.

L'avis de Jules:


C'est très très bien, ça fait peur un petit peu car il y a des monstres. Il faut mettre des autocollants dans des décors d'Halloween avec des araignées, des monstres, des sorcières, des zombies... Les dessins sont bien faits, ils sont rigolos. J'adore les motifs, j'imagine et je mets les autocollants où je veux. 
Les couleurs ça fait moche exprès, pour faire Halloween.

Jules adore ce qui fait gentiment peur. Halloween approchant, il faut frissonner mais pas trop, juste ce qu'il faut. Avec cet album d'autocollants, Jules a pu créer dans des décors très différents parfois surprenants. Le premier décor qu'il a sélectionné c'est la chambre, il a mis des autocollants puis il me disait: "je sais bien que ça n'existe pas mais quand même tu as vu maman, ça fait un peu peur" et nous avons passé un bon moment à rire et à imaginer les bruits, les cris... de petits textes introduisent les différentes scènes et l'enfant laisse parler son imagination...
A découvrir!

mercredi 11 octobre 2017

La noirceur des couleurs de Martin Blasco

Date de parution : 11/10/2017
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-23393-4
EAN : 9782211233934
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 304 pages
Poids : 0.354 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 21,8 cm × 2,1 cm
Prix: 15.50€

Note: 5/5 Déroutant, brillant, différent

Quatrième de couverture:

Cinq bébés enlevés. Un projet expérimental diabolique consigné dans un journal intime. Un journaliste qui enquête sur ces disparitions vingt-cinq ans après.1910, Buenos Aires. Une jeune femme réapparaît au domicile de ses parents après avoir disparu une nuit alors qu'elle dormait dans son berceau. Une jeune femme sans aucun souvenir, un homme qui se comporte comme un chien, les images hallucinées d'une session d'hypnose, sont les pistes qui conduiront Alejandro à remonter le fil de cette sombre histoire jusqu'à un dénouement aussi terrifiant qu'inattendu.

Alejandro est un jeune journaliste. Un jour, un homme demande à lui parler. Cet homme c'est Omar Annuar. Sa fille vient de revenir... vingt-cinq ans après son enlèvement à l'âge d'un an. Commence alors pour le jeune homme une enquête qui va le bouleverser à jamais.
Parallèlement, un certain J.F Andrew, scientifique, se confie dans son journal. Il est à l'aube de la réalisation d'un très grand projet. Un projet qui aura pour but de faire grandir cinq enfants selon des schémas bien précis. Ces enfants n'auront plus de nom mais seront désignés par des couleurs et leur vie dorénavant seront entre les mains de J. F Andrew. L'enfer est en marche...
Quel lien entre J. F Andrew et les enfants disparus? Que va découvrir Alejandro? Quand on ouvre la boîte de Pandore, le Mal n'est jamais bien loin...

Voilà un roman unique! Dérangeant, surprenant, haletant.
C'est une de ces lectures qui vous marquent pour longtemps. L'expérience menée par J.F Andrew est tout simplement ignoble. Deux des enfants vont connaître des destins abominables, inhumains, tout cela au nom d'une expérience mené par un fou. Certains scènes du roman sont volontairement dérangeantes, le lecteur se dit que cela pourrait être et cela n'en rend la lecture que plus forte. Cinq enfants, cinq couleurs: blanc, azur, noir, marron et vert. Cinq destins: l'un animal, l'un neutre, l'un savant, l'un violent, l'un ultime.
Un suspense au cordeau, une lecture bouleversante à plus d'un titre. 
Accrochez bien votre cœur, voici un roman dont on ne sort pas indemne!

samedi 7 octobre 2017

Les aventures du roi Arthur de Russell Punter et Andrea Da Rold (Chronique de Paul)

Date de parution : 28/09/2017
Éditeur : Usborne
Collection : Comics
ISBN : 978-1-4749-3970-6
EAN : 9781474939706
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 104 pages
Poids : 0.573 Kg
Dimensions : 17,8 cm × 26,4 cm × 1,9 cm
Prix: 12.95€

Note: 5/5

Présentation:

Alors que le royaume de Bretagne (l'Angleterre et la Bretagne au début du Moyen Age) est sur le point de sombrer dans le chaos, le mystérieux Merlin emporte le petit prince Arthur pour le cacher. Des années plus tard, le jeune garçon découvre avec stupéfaction qu'il est l'héritier du trône. Avec les courageux chevaliers de la Table ronde, le roi, qui vient d'être couronné, doit mener de nombreuses batailles pour préserver son royaume. Épées, sorcellerie et quêtes épiques se mêlent dans cette légende en bandes dessinées pleine d'action.

C'est l'histoire d'un royaume en Bretagne qui est beaucoup en guerre. Le roi de Bretagne a un secret: un fils, Arthur qui vient de naître. Merlin, un enchanteur, propose au roi de ne jamais révéler la naissance de cet enfant afin de le protéger de la guerre. Quand Merlin lui propose ça, le roi réfléchit et accepte de confier cet enfant à quelqu'un qui gardera aussi le secret. Ce sera Messire Hector qui vit loin du château.
Arthur grandit. Un jour, dans le village où il a grandi, on découvre une épée plantée dans une pierre. Personne n'arrive à l'enlever pas même les plus vaillants chevaliers. 
Un concours est organisé, un tournoi pour devenir roi du royaume. Le vrai fils de Messire Hector, Kay, tente sa chance au concours. Mais il a oublié son épée. Arthur part alors la chercher pour son "frère" mais lorsqu'il arrive devant la porte de chez lui, il voit l'épée plantée dans la pierre. Il va alors la chercher et réussit à la retirer de la pierre facilement. Il l'apporte à Kay mais tout le monde reconnaît l'épée du rocher. Du coup, on proclame Arthur roi de Bretagne... A partir de là, Arthur va connaître de nombreuses aventures.

J'ai lu ce livre le soir, avant de m'endormir. Ce qui m'a plu ce sont les illustrations. Le livre est une BD. On comprend très vite l'histoire d'Arthur. C'est très facile à lire mais c'est un peu long. C'est pas fait pour les petits parce que parfois il y a du sang. Il y a des trahisons, des histoires d'amour (Arthur tombe amoureux de Guenièvre, Merlin tombe amoureux de Viviane), beaucoup de combats et beaucoup de chevaliers et beaucoup d'autres choses.
Je me voyais dans ce monde, c'est ce qui m'a plu.

mardi 3 octobre 2017

Le chat Mouraï de Stéphanie Dunand-Pallaz et Sophie Turrel

Date de parution : 14/09/2017
Éditeur : Balivernes (Éditions)
Collection : Les petits chats
ISBN : 978-2-35067-150-5
EAN : 9782350671505
Format : Album
Présentation : Relié
Poids : 0.23 Kg
Dimensions : 20,0 cm × 15,0 cm × 0,8 cm
Prix: 8.50€

Note familiale: 5/5

D'autres titres de la même collection déjà chroniqués: Le chat Piteau, Le chat Bracadabra

 Présentation de l'éditeur:

Il était une fois un chaton du Japon Qui pouvait affronter toutes les situations. Pas un seul adversaire ne paraissait de taille À défier celui qu'on nommait chat Mouraï . Dès le berceau, le chat Mouraï a grandi dans les arts martiaux et les maîtrise parfaitement. Il pense maintenant mériter le katana doré, le sabre majestueux de pépé Saké qui se transmet depuis toujours dans sa famille. Mais celui-ci a disparu et il doit alors partir à sa recherche, son grand-père lui indiquant le chemin de sa quête. Passant sur le territoire des dangereux Ninchats, il reçoit une sévère pâtée. Mais des rencontres lui révéleront d’abord le point faible des Ninchats puis le mettront aussi sur la piste du fameux katana…. Dans ce 17ème titre de la série des Petits Chats, Orient et arts martiaux rythment cette aventure dont la conclusion reste dans le même esprit avec humour : ce qui compte n’est pas le but, mais le chemin !


Le plus chouette quand votre loulou commence à lire, c'est de lui offrir l'un des albums des éditions Balivernes. Délicieuse surprise dans notre boîte aux lettres, ce nouveau titre a fait l'unanimité à la maison. Pourquoi? Voici nos avis:

Jules, 6 ans et demi:

J'adore les chats, ils sont trop mignons. J'aime parce que je peux lire des mots. Il n'y a pas trop d'écriture et des dessins supers beaux et rigolos. Le chat Mouraï part pour trouver un grand sabre et il rencontre des méchants et une dame. Et il revient et trouve. J'aime les couleurs et puis il y a la dédicace, c'est trop chouette.

Paul, 9 ans et demi:

C'est toujours drôle cette collection. C'est très gentil de nous l'avoir envoyé avec une dédicace. Là on retrouve tout ce qu'on aime avec Jules car il y a des méchants et des ninjas (nin-chats), les illustrations sont jolies toutes rondes avec de belles couleurs. C'est facile à lire je peux le lire rapidement à mon frère le soir.

Mon avis:

J'aime beaucoup cette collection. J'ai beaucoup apprécié les dédicaces. les enfants étaient ravis de retrouver un nouveau chat. Le format est pratique, les couleurs sont belles, les illustrations réussies, le texte toujours efficace. Quand Jules a commencé à lire quelques mots tout seul j'ai trouvé cela encore plus chouette, c'est une collection qui conviendra donc parfaitement pour des premières lectures la preuve en images!
Coup de cœur de la famille!!!

lundi 2 octobre 2017

Le journal d'Aurore tome 2 de marie Desplechin

Date de parution : 27/09/2017
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-359-0
EAN : 9782369813590
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 166 pages
Poids : 0.79 Kg
Dimensions : 21,1 cm × 27,4 cm × 1,3 cm
Prix: 16€

Lire la chronique du tome 1

Présentation:

Rien ne va plus ! Au menu de ce deuxième album : vacances au camping, naissance du groupe de rock, tentative de fugue, premiers amours littéraires et pas que...Aurore, toujours aussi râleuse, excessive et attachante nous offre avec sa plume hilarante et son cœur tendre, les psychodrames de sa vie quotidienne d'adolescence où les sentiments s'entrechoquent...Rien de se passe comme prévu et ce n'est pas de tout repos !

Aurore est de retour chez ses parents. Sa grande sœur est sur le point d'accoucher, sa petite sœur toujours aussi insupportable, bref, rien ne va. 
C'est alors qu'Aurore se rapproche du frère de Samira, sa copine, la seule qui arrive plus ou moins à la comprendre, ce dernier trouve qu'elle a une voix intéressante et du coup voilà Aurore qui rejoint un groupe de musique. 
Entre-temps, Aurore fait sa rentrée au lycée, rien ne semble s'améliorer de ce côté-ci non plus. Elle prend un roman pour un autre, semble avoir la cervelle montée à l'envers. En fait, Aurore se cherche. 
Et puis, il y a ce garçon aussi...

Avec l'adolescence, on sait quand ça commence, jamais quand ça finit (si cela finit un jour)...

Toujours aussi truculent!
Cette Aurore est décidément en décalage avec la Terre entière, pourtant, peu à peu, l'air de rien, elle change, s'affirme, se trouble, grandit.
Ce second opus est aussi formidable que le premier et rend parfaitement l'atmosphère du deuxième et du troisième volume des romans éponymes. J'aurais aimé qu'il y en ait encore un  mais a priori, ce sera un diptyque. Je suis en tout cas convaincue par cette adaptation en BD et je vous la recommande vivement!!!
Parents d'ado ou ado vous-même, vous allez rire plus d'une fois!

dimanche 1 octobre 2017

Un cri dans la nuit de Mary Higgins Clark

Date de parution : 14/04/1999
Éditeur : LGF/Livre de Poche
Collection : Le Livre de Poche
ISBN : 2-253-03732-X
EAN : 9782253037323
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 312 pages
Poids : 0.14 Kg
Dimensions : 11,1 cm × 17,8 cm × 1,5 cm
Prix: 7.60€

Note: 5/5

Résumé:

Jeune divorcée, Jenny se débat dans la vie pour élever ses deux petites filles. Lorsqu'elle fait la connaissance du beau, riche et irrésistible Erich Krueger, Jenny a le coup de foudre. Après une cour hâtive, Erich l'épouse et l'emmène avec ses filles chez, lui au Minnesota, dans une maison de rêve. Mais le bonheur de Jenny ne dure pas longtemps. Bientôt survient une succession d'incidents étranges et terrifiants ; le conte de fées tourne à l'éprouvante... Un cri dans la nuit, après La Nuit du renard et La clinique du docteur H., confirme Mary Higgins Clark comme le maître incontesté du suspense.

Jenny travaille dans une galerie d'art, elle y fait la rencontre du troublant Erich. Très vite, il séduit la jeune femme, mère de deux enfants et fraîchement divorcée. Erich est agréable, semble très épris et très vite il demande à Jenny de l'épouser.
Jenny accepte sans trop se poser de questions. Mais très vite, le charmant Erich montre un tout autre visage. Jaloux maladif, il veut Jenny pour lui seul. Jenny lui trouve des excuses mais loin de la ville, de ses repères, la jeune femme se sent seule et d'étranges phénomènes se produisent. Est-elle en train de devenir folle?

Un très bon Mary Higgins Clark avec un suspense grandissant, des personnages aux multiples facettes et des rebondissements à la chaîne.
Jenny est d'une candeur incroyable, elle se laisse tout de suite séduire par le très charismatique Erich. Elle est dans un tel besoin affectif que les attentions du bellâtre lui font tourner la tête. Elle souhaite que ses filles aient le meilleur et soit à l'abri du besoin, Erich répond à toutes ses attentes. Il semble éperdument amoureux, la comble de cadeaux, la fait se sentir importante. Jenny succombe. Elle vient de tomber dans un piège machiavélique. très rapidement après leur union, Erich devient extrêmement jaloux et possessif. Jenny, qui est le sosie parfait de la défunte mère d'Erich, réalise que son époux n'est peut-être pas celui qu'il prétend, son obsession à vouloir accentuer la ressemblance avec une défunte met Jenny de plus en plus mal à l'aise. Des phénomènes étranges se produisent. Jenny basculerait-elle vers la folie? Hallucinations? Phénomène paranormaux?
Une lecture que j'ai vraiment appréciée et qui m'a fait passer par de nombreuses émotions! A lire absolument!