mercredi 30 août 2017

Dans la forêt d'Hokkaido d'Eric Pessan

Date de parution : 30/08/2017
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-23366-8
EAN : 9782211233668
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 144 pages
Poids : 0.203 Kg
Dimensions : 14,7 cm × 21,7 cm × 1,2 cm
Prix: 13€

Note: 5/5 Un roman très efficace!

Quatrième de couverture:

Je me suis réveillée en hurlant.
Jamais de ma vie je n'avais poussé un tel cri, jamais. J'ai coupé court aux questions de mes parents qui ont déboulé dans ma chambre.
D'instinct, j'ai su que ce rêve serait un secret.
Mais il était là, parfaitemet gravé dans ma mémoire.
J'étais un petit garçon.
J'étais dans la forêt d'Hokkaido.
J'étais seul.
J'étais perdu, pire que perdu.
J'étais abandonné.

Et si ce n'était pas un rêve? Et s'il y avait un lien entre Julie et le petit garçon qui erre sur une île japonaise à plus de 10000 kilomètres de là?


Julie est une adolescente normale. Elle vit avec ses parents et son frère dans un appartement en France. Rien ne la préparait à vivre cet événement bouleversant.
Tout commence par un rêve. Un rêve d'un réalisme criant. Jule se retrouve au Japon, dans la tête d'un petit garçon. Ce petit garçon vient d'être abandonné sur la route, près de la forêt d'Hokkaido où il ne tarde pas à s'aventurer.
Julie essaye de se raisonner, ce n'est qu'un atroce cauchemar. Elle est un peu fiévreuse mais c'est certainement la fatigue. Pourtant, dès qu'elle replonge dans le sommeil le rêve reprend de plus belle. Elle ressent la peur, la soif, l'atmosphère de la jungle, les bruits, la moiteur et si c'était plus qu'un rêve? Très vite Julie réalise qu'elle est connectée avec ce petit garçon, comment l'aider alors qu'elle vit à plus de 10000 kilomètres de là? Qui pourrait croire à ce phénomène étrange? La santé du petit garçon décline et Julie est de plus en plus malade, de quel mal souffre-t-elle?

Un roman très original basé sur un fait divers que l'auteur a brillamment adapté en fiction.
C'est une lecture courte de 144 pages assez haletante et inattendue.
J'ai aimé l'idée de cette connexion entre Julie et le petit garçon abandonné, j'ai tremblé à mesure que les pages défilaient, espérant un dénouement heureux. 
Cela m'a immanquablement fait penser au Rêve du papillon, une fable, une parabole, que l'on doit au philosophe Tchouang-Tseu et qui se présente comme suit:

« Zhuangzi rêva une fois qu'il était un papillon, un papillon qui voletait et voltigeait alentour, heureux de lui-même et faisant ce qui lui plaisait. Il ne savait pas qu'il était Zhuangzi. Soudain, il se réveilla, et il se tenait là, un Zhuangzi indiscutable et massif. Mais il ne savait pas s'il était Zhuangzi qui avait rêvé qu'il était un papillon, ou un papillon qui rêvait qu'il était Zhuangzi. Entre Zhuangzi et un papillon, il doit bien exister une différence ! C'est ce qu'on appelle la Transformation des choses. » 
 — Tchouang-tseu, Zhuangzi, chapitre II, « Discours sur l'identité des choses »

J'ai par conséquent plongé avec délice dans ce roman et je n'ai pas été déçue. C'est écrit simplement, l'ensemble est très efficace, l'aspect improbable, "fou", "incroyable" passe sans problème. Après tout, et si c'était possible?
A lire absolument!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire