jeudi 15 juin 2017

Trouver les mots de Gilles Abier

Date de parution : 13/06/2017
Editeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-90685-96-3
EAN : 9791090685963
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 60 pages
Poids : 0.112 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 19,0 cm × 0,3 cm
Prix: 8.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Les parents de Gabriel, 16 ans, attendent que leur fils s'explique sur le coup de fil qu'il a reçu la veille. Hier après-midi, son cousin l'a appelé durant douze minutes et vingt-trois secondes... Mais que dire quand on n'a pas su soi-même trouver les mots pour éviter le pire ?

Gabriel est un taiseux. C'est un jeune homme de 16 ans qui n'aime pas trop parler et cela ne le dérange pas plus que ça. Tant pis si ça agace son entourage, lui ne voit pas l'intérêt de parler pour ne rien dire.
Pourtant, lorsque la police vient chez lui pour lui demander l'objet de l'appel de son cousin la veille, Gabriel sent qu'il est temps peut être de trouver les mots.
Gabriel nous explique sa relation particulière avec son cousin, son ami, avec lequel il aimait passer du temps. Il nous raconte son habileté avec les ordinateur, sa jalousie envers Gabriel et ses conquêtes, le changement de son comportement ces dernières semaines. Les mots se bousculent dans sa tête, ses pensées s'organisent, Gabriel est sur le point de révéler quelque chose qui bouleversera la vie de tout le monde. Entre remords et raison, Gabriel se prépare à ouvrir la boîte de Pandore.

Un roman percutant et puissant. 60 pages où le lecteur remonte le temps avec Gabriel, où l'on sent que quelque chose se prépare. Gabriel se sent coupable, coupable de n'avoir pas sur sortir les mots à temps, les bons mots, les mots qui peuvent tout changer. Gabriel est maladroit, malhabile avec les mots et pourtant il va falloir parler. Parler pour qu'enfin la vérité éclate, qu'elle permette de comprendre l'indicible.
Le roman est habilement construit car on ressent cette maladresse de Gabriel, on a envie de le secouer, de lui dire de parler, dire ce qui s'est passé et lorsqu'à la fin tout s'accélère et que la lumière est faite, les mots nous transpercent, violents, implacables!
Un roman qui devrait être lus par tous les adolescents, un roman qui marque!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire