vendredi 16 juin 2017

Faits d'hivers de Cathy Ribeiro

Date de parution : 13/06/2017
Éditeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-90685-94-9
EAN : 9791090685949
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 72 pages
Poids : 0.117 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 19,0 cm × 0,2 cm
Prix: 8.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

" Si on avait su, on lui aurait parlé au vieux. On lui aurait dit que pour nous aussi, c'était dur. On était là, on savait pas et on n'a rien pu faire... Pour sûr qu'on s'est ratés. De peu, mais on s'est drôlement ratés... " Parce que les vieux d'aujourd'hui oublient trop souvent qu'ils ont été jeunes hier... et parce que les jeunes d'aujourd'hui ne réalisent pas qu'ils seront vieux demain... Et s'il suffisait de quelques mots ? d'un sourire ou d'un geste pour tout changer ?

2 récits en parallèle:

- Elie, "le vieux". Veuf, se terre chez lui dans l'obscurité observant un intrus qui lui vole du bois. Ce scélérat ne paie rien pour attendre, le fusil est prêt, Elie a tout son temps. L'alcool le fait patienter agréablement, les souvenirs de Marcelle, l'Amour de sa vie remontent. Marcelle trop tôt disparue, sa tendre moitié, sa raison de vivre. Les minutes s'égrènent, la cruauté de l'absence est de plus en plus pesante, l'envie d'en découdre avec celui qui est en train de le voler pressante.
- Le jeune, enfin relogé dans un endroit décent avec ces frères et sœurs et sa mère. Une histoire compliquée: un couple qui se déchire, le manque d'argent, un beau-père violent, l'envie de s'en sortir par n'importe quel moyen. Le regard des autres, méfiant, violent. Lui est grand, avec Tony, l'autre grand frère, ils prennent les choses en main, ils veulent protéger, nourrir, entretenir la famille, ils sont forts. Tony est débrouillard, ils ont repéré la réserve de bois du vieux. Quelques bûches en moins ne lui manqueront pas mais pour eux ça signifie beaucoup, ça veut dire réchauffer la famille.

Deux histoires, deux parcours opposés, pourtant, leurs vies sont sur le point de changer à tout jamais.

J'ai adoré ce roman. Elie est un homme touchant. Il a perdu sa béquille, celle qui adoucissait son quotidien, celle qui rendait sa vie lumineuse. il a perdu la douceur, le goût des choses simples. Il survit, la vie a perdu sa saveur. Lorsque le voleur s'introduit chez lui, Elie se dit que trop c'est trop. Lui ne demande rien qu'attendre que la mort le prenne et on vient chez lui lui manquer de respect. Elie est prêt à se rendre justice, qu'importe l'issue, il n'a rien à perdre. Elie se moque de figurer dans les faits d'hiver, les sanctions encourues ne lui font pas peur. Il attend juste le moment le plus opportun pour agir. Nous, en tant que lecteurs, sommes pris entre deux feux d'une part il y a cet homme touchant, Elie, qui se remémore et donc partage avec nous les derniers instants de sa femme et les moments les plus marquant de leur vie de couple. Nous nous attachons à lui, partageons sa peine et comprenons ses sentiments. Mais d'autre part, il y a ce jeune qui n'a pas eu de chance dans la vie, il ne veut rien d'autre que de mettre sa famille à l'abri du froid et de la faim. le regards des gens sur lui est agressif, personne ne cherche à comprendre pourquoi ils ont des agissement borderline. Lui aussi est touchant à sa façon, avec sa maladresse, la fougue de la jeunesse, ses failles aussi. Du départ, on sent le dénouement tragique arriver mais on ne sait pas quand ou comment cela va arriver.
L'écriture est belle, poétique, lorsqu'Elie parle, plus âpre, vive pour le jeune. C'est un roman habile, prenant, tellement possible et d'autant plus poignant!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire