jeudi 22 juin 2017

L'art discret de bien mentir d'Audren

Date de parution : 24/05/2017
Éditeur : City Editions
ISBN : 978-2-8246-0976-8
EAN : 9782824609768
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 272 pages
Poids : 0.418 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 22,5 cm × 2,4 cm
Prix: 16.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Nom : Obama. Prénom : Margaux. Rien à voir avec l'ancien président des Etats-Unis. Alors, quand on lui pose la question : "Vous êtes de la famille de... ?", elle répond "Non". Mais, une fois, juste une fois, pour changer, elle répond "Oui". Un tout petit mensonge qui va bouleverser sa vie. La jeune femme, qui est danseuse et n'a jamais connu de succès, est engagée sur le champ pour tenir le premier rôle dans le spectacle dont elle avait toujours rêvé. Margaux ne peut plus faire machine arrière, son mensonge la condamne à faire semblant d'être la fille cachée de l'ancien président. Le regard des autres change forcément et, pour couronner le tout, elle tombe amoureuse de deux hommes... en même temps ! Mais peut-elle leur faire confiance désormais ? Et, finalement, sa famille ne lui aurait-t-elle pas caché certaines choses sur ses origines ?

Margaux est une artiste. Elle danse, elle chante et rêve de célébrité. Son atout? Un nom particulier: Obama. Et oui, comme le célèbre président Barack Obama. Mais pourtant aucun lien de parenté entre eux.
Elle se présente à une audition, fait la connaissance d'un charmant danseur, Abraham avec lequel une irrésistible alchimie se crée. Après avoir batifolé dans les douches, il reste une épreuve à franchir. Au moment de donner son nom, le metteur en scène lui pose la question classique, serait-elle la parente de? Mue d'une impulsion soudaine, Margaux ment et répond qu'elle est la fille cachée d'Obama.
Elle obtient le rôle, rejoint la troupe en Allemagne. Margaux l'ignore encore mais ce mensonge va avoir de fâcheuse répercutions sur sa vie...

Quelle surprise de retrouver Audren dans ce registre! Habituée à ses romans pour adolescents, j'étais très curieuse de la découvrir autrement. Audren va une fois de plus surprendre ses lecteurs en se jouant des codes habituels, la romance teintée de sensualité va très vite s'étoffer de notes de suspense.

Margaux est un personnage haut en couleurs. Amoureuse de l'amour, c'est un personnage très sexuel, elle aime les hommes et ne se gêne pas pour profiter des plaisirs de la vie. Abraham cependant va très vite prendre une place plus importante que prévue, surprenant et protecteur. Ce dernier ne veut pourtant rien de plus que de l'amitié de la demoiselle Obama. Américain, il a beaucoup trop de respect pour l'ancien président pour ne serait-ce qu'embrasser sa "fille". Margaux s'empêtre dans les mensonges, se sent de plus en plus seule, devient paranoïaque, a l'impression d'être suivie. Le comportement de ses proches est étrange et si tout n’était pas le simple fruit de son imagination?
Une lecture fluide et agréable, un roman parfait pour se détendre au soleil...

mercredi 21 juin 2017

Le chat assassin tome 3: la vengeance du chat assassin d' Anne Fine illustré par Véronique Deiss

Date de parution : 22/02/2017
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-387-3
EAN : 9782369813873
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.458 Kg
Dimensions : 21,6 cm × 28,3 cm × 0,9 cm
Prix: 10.50€

Note de Paul: 5/5

Chronique des tome 1 et tome 2 par Thalie.

Quatrième de couverture:

Tuffy, notre chat assassin, est de retour dans un troisième opus où il ne sera plus question de chasser les lapins des voisins. Non, ici, la maman d'Elie se met à l'art. Et Tuffy, première victime de cette nouvelle passion, ne semble pas apprécier son talent et encore moins son portrait qui trône dans le salon. Ce ne sont donc pas en tuant des petits oiseaux et autres souris que Tuffy va mettre la zizanie dans la famille cette fois-ci mais en massacrant ces prétendues « oeuvres d'art ». BD Jeunesse.

Maman a chroniqué les deux premières BD et c'est elle qui m'a dit de les lire. J'ai tellement aimé que j'ai voulu chroniquer celui-ci.

Cette BD raconte l'histoire d'un chat assassin enfin c'est ce que ses maîtres croient mais le chat n'y est pour rien alors il va tout faire pour leur montrer qu'il n'a rien fait. C'est pour ça qu'il leur montre les animaux morts, pour leur prouver son innocence comme par exemple le lapin: en réalité il est mort de vieillesse donc ce qui prouve son innocence. Mais ses maîtres ne le croient toujours pas...
Pendant ce temps la mère va dans une école d'art, ses tableaux vont plaire a tout le monde. Mais le chat assassin les trouve moches alors il va tout faire pour s'en débarrasser. 

Les dessins sont vraiment beaux et l'histoire est tellement drôle c'est pour ça que je le trouve très bien fait alors j'attends le quatrième pour aussi le chroniquer.
Vite la suite!!!




mardi 20 juin 2017

16 ans, 2 étés d'Aimee Friedman

Date de parution : 07/06/2017
Éditeur : Milan
ISBN : 978-2-7459-8655-9
EAN : 9782745986559
Format : Grand Format
Présentation : Boîte
Nb. de pages : 384 pages
Poids : 0.5 Kg
Dimensions : 15,7 cm × 23,0 cm × 2,2 cm
Prix: 16.90€

Note: 5/5 COUP DE CŒUR!!!

Quatrième de couverture:


Summer est sur le point de quitter les Etats-Unis pour rejoindre  son père en Provence le temps des vacances d'été.
A l'aéroport, son téléphone sonne. Répondra? Répondra pas?
deux possibilités, deux étés très différents. Et pourtant, Sumer n'aura qu'une fois seize ans...

2 récits qui s'alternent. 2 réalités possibles. 1 vérité.

1ère possibilité: Summer se dirige vers l'aéroport. Elle est en retard, elle courre, arrive juste à temps à la porte d'embarquement et là son téléphone sonne. Elle ne décroche pas et prend l'avion. Direction la France pour retrouver son père et passer l'été avec lui. Là-bas, elle découvre un joli village. Elle est accueilli par une certaine Viviane, une artiste, qu'elle pense être de passage. Cette dernière lui apprend que son père est à Berlin et qu'il ne rentrera pas avant deux semaines. Pour Summer, c'est la douche froide, d'autant que la fille de Viviane, Eloïse, qui a à peu près son âge, n'a pas l'air très agréable voire même carrément antipathique sans que Summer ne puisse se l'expliquer. Heureusement, elle rencontre le beau Jacques un serveur qui lui ouvre de nouvelles perspectives... L'été s'annonce riche en surprises...

2ème possibilité: Summer répond au téléphone, son père lui annonce qu'il faut qu'elle renonce à son voyage car il doit se rendre à Berlin et ne pourra pas l'accueillir. Il remet leur projet de vacances à l'année suivante. Pour Summer, c'est retour à la maison, dépitée, énervée. Elle pense trouver du réconfort auprès de Ruby, sa meilleure amie, mais celle-ci semble gênée de ce changement de plan voire même contrariée. Elle avait en effet prévue une soirée avec une fille que Summer a toujours trouvé hautaine et sans intérêt. Très vite Ruby prend ses distances, Summer est perplexe, perdue. Elle trouve un second souffle grâce à des cours de photographie dispensés par sa tante à l'Université. Là, elle retrouve Hugh, son coup de cœur avec lequel elle va devoir fonctionner en binôme, pour son plus grand bonheur... L'été s'annonce prometteur...

Deux étés, mais un lourd secret, tellement énorme qu'il va finir par éclater au grand jour. Summer ne le sait pas encore mais l'été de ses seize ans va changer le cours de sa vie à tout jamais.

Je me suis régalée avec cette lecture. Tout d'abord parce que les deux possibilités sont aussi bien faites l'une que l'autre, aussi palpitantes et aussi bien menées. J'ai aimé que les deux réalités soient alternées, c'est bien fait et on n'est pas dérouté parce que l'auteure maîtrise son histoire. Le rythme est bien mené, les personnages ont tous une valeur ajouté et même si l'on devine assez vite ce qui se trame, on avance avec grand plaisir page après page avec Summer.
C'est une très bonne lecture détente, avec une histoire d'amitié compliquée, de l'amour, un secret familial assez lourd et une héroïne candide que l'on apprécie de voir évoluer.
A découvrir! 

lundi 19 juin 2017

#maviederêve d'Anna Mainwaring

Date de parution : 07/06/2017
Éditeur : Milan
ISBN : 978-2-7459-8401-2
EAN : 9782745984012
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 264 pages
Poids : 0.35 Kg
Dimensions : 15,6 cm × 23,0 cm × 1,5 cm
Prix:14.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Prenez une école privée de filles et posez-là dans un quartier chic - au hasard, le sud de Manchester -, truffé de stars du foot, de médecins, de dentistes, d'avocats, de présentateurs télé et autres artistes. Tous désireux de voir leur petite princesse devenir la MEILLEURE. Vous obtiendrez Hunger Games sans les arcs et les flèches: une lutte à mort pour être sacrée la plus intelligente, la plus mince et la plus belle des élèves. 
Le problème, c'est que je ne suis ni belle, ni mince... et que je fréquente ce lycée.

Jesobel, Jess pour les intimes, est sur le point de voir sa vie sociale basculer. Aujourd'hui c'est le jour où dans son lycée les élèves ont le droit à une tenue libre. Exit l'uniforme et bonjour les robes, leggings et autres tenues de "rêves". Seulement voilà, Jess préférerait ne pas se rendre en cours parce que sa silhouette est quelque peu enrobée. Jesobel c'est la bonne copine mais c'est surtout une amoureuse de la bonne bouffe. Elle cuisine selon ses humeurs des plats toujours plus savoureux et élaborés, ce qui lui a valu quelques petites rondeurs en plus. C'est donc la boule au ventre et avec une envie de faire demi-tour qu'elle se prépare à affronter le regard des autres et cette journée qui promet de s'étirer en longueur. Intuition? Prémonition? Jesobel ne sait pas encore qu'elle va vivre un véritable calvaire et que de cette histoire tout va être chamboulé: amitié, amours, relation avec la nourriture, liens familiaux. 
Et ce n'est pas forcément auprès d'une grand-mère qui fume des substances illicites, un père resté bloqué à l'adolescence, une petite sœur qui parle à une amie imaginaire, une mère et une sœurs obnubilées par les apparences que Jesobel va pouvoir trouver des solutions... Alors vie de rêve ou de cauchemar?

Un roman sympathique, peut-être un peu inégal, où l'on retrouve une adolescente un peu différente qui va devoir apprendre à composer avec ses différences. Jesobel aime cuisiner, manger mais aussi elle fantasme sur le beau Matt, qui, après un événement des plus surprenants, va enfin la remarquer. La chance aurait-elle tournée? 
On retrouve les ingrédients efficaces à une bonne lecture détente: émois amoureux, amitiés contrariées et famille déjantée.
On passe un bon moment et à l'approche de l'été c'est ce qu'il faut. 

vendredi 16 juin 2017

Faits d'hivers de Cathy Ribeiro

Date de parution : 13/06/2017
Éditeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-90685-94-9
EAN : 9791090685949
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 72 pages
Poids : 0.117 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 19,0 cm × 0,2 cm
Prix: 8.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

" Si on avait su, on lui aurait parlé au vieux. On lui aurait dit que pour nous aussi, c'était dur. On était là, on savait pas et on n'a rien pu faire... Pour sûr qu'on s'est ratés. De peu, mais on s'est drôlement ratés... " Parce que les vieux d'aujourd'hui oublient trop souvent qu'ils ont été jeunes hier... et parce que les jeunes d'aujourd'hui ne réalisent pas qu'ils seront vieux demain... Et s'il suffisait de quelques mots ? d'un sourire ou d'un geste pour tout changer ?

2 récits en parallèle:

- Elie, "le vieux". Veuf, se terre chez lui dans l'obscurité observant un intrus qui lui vole du bois. Ce scélérat ne paie rien pour attendre, le fusil est prêt, Elie a tout son temps. L'alcool le fait patienter agréablement, les souvenirs de Marcelle, l'Amour de sa vie remontent. Marcelle trop tôt disparue, sa tendre moitié, sa raison de vivre. Les minutes s'égrènent, la cruauté de l'absence est de plus en plus pesante, l'envie d'en découdre avec celui qui est en train de le voler pressante.
- Le jeune, enfin relogé dans un endroit décent avec ces frères et sœurs et sa mère. Une histoire compliquée: un couple qui se déchire, le manque d'argent, un beau-père violent, l'envie de s'en sortir par n'importe quel moyen. Le regard des autres, méfiant, violent. Lui est grand, avec Tony, l'autre grand frère, ils prennent les choses en main, ils veulent protéger, nourrir, entretenir la famille, ils sont forts. Tony est débrouillard, ils ont repéré la réserve de bois du vieux. Quelques bûches en moins ne lui manqueront pas mais pour eux ça signifie beaucoup, ça veut dire réchauffer la famille.

Deux histoires, deux parcours opposés, pourtant, leurs vies sont sur le point de changer à tout jamais.

J'ai adoré ce roman. Elie est un homme touchant. Il a perdu sa béquille, celle qui adoucissait son quotidien, celle qui rendait sa vie lumineuse. il a perdu la douceur, le goût des choses simples. Il survit, la vie a perdu sa saveur. Lorsque le voleur s'introduit chez lui, Elie se dit que trop c'est trop. Lui ne demande rien qu'attendre que la mort le prenne et on vient chez lui lui manquer de respect. Elie est prêt à se rendre justice, qu'importe l'issue, il n'a rien à perdre. Elie se moque de figurer dans les faits d'hiver, les sanctions encourues ne lui font pas peur. Il attend juste le moment le plus opportun pour agir. Nous, en tant que lecteurs, sommes pris entre deux feux d'une part il y a cet homme touchant, Elie, qui se remémore et donc partage avec nous les derniers instants de sa femme et les moments les plus marquant de leur vie de couple. Nous nous attachons à lui, partageons sa peine et comprenons ses sentiments. Mais d'autre part, il y a ce jeune qui n'a pas eu de chance dans la vie, il ne veut rien d'autre que de mettre sa famille à l'abri du froid et de la faim. le regards des gens sur lui est agressif, personne ne cherche à comprendre pourquoi ils ont des agissement borderline. Lui aussi est touchant à sa façon, avec sa maladresse, la fougue de la jeunesse, ses failles aussi. Du départ, on sent le dénouement tragique arriver mais on ne sait pas quand ou comment cela va arriver.
L'écriture est belle, poétique, lorsqu'Elie parle, plus âpre, vive pour le jeune. C'est un roman habile, prenant, tellement possible et d'autant plus poignant!

jeudi 15 juin 2017

Trouver les mots de Gilles Abier

Date de parution : 13/06/2017
Editeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-90685-96-3
EAN : 9791090685963
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 60 pages
Poids : 0.112 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 19,0 cm × 0,3 cm
Prix: 8.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Les parents de Gabriel, 16 ans, attendent que leur fils s'explique sur le coup de fil qu'il a reçu la veille. Hier après-midi, son cousin l'a appelé durant douze minutes et vingt-trois secondes... Mais que dire quand on n'a pas su soi-même trouver les mots pour éviter le pire ?

Gabriel est un taiseux. C'est un jeune homme de 16 ans qui n'aime pas trop parler et cela ne le dérange pas plus que ça. Tant pis si ça agace son entourage, lui ne voit pas l'intérêt de parler pour ne rien dire.
Pourtant, lorsque la police vient chez lui pour lui demander l'objet de l'appel de son cousin la veille, Gabriel sent qu'il est temps peut être de trouver les mots.
Gabriel nous explique sa relation particulière avec son cousin, son ami, avec lequel il aimait passer du temps. Il nous raconte son habileté avec les ordinateur, sa jalousie envers Gabriel et ses conquêtes, le changement de son comportement ces dernières semaines. Les mots se bousculent dans sa tête, ses pensées s'organisent, Gabriel est sur le point de révéler quelque chose qui bouleversera la vie de tout le monde. Entre remords et raison, Gabriel se prépare à ouvrir la boîte de Pandore.

Un roman percutant et puissant. 60 pages où le lecteur remonte le temps avec Gabriel, où l'on sent que quelque chose se prépare. Gabriel se sent coupable, coupable de n'avoir pas sur sortir les mots à temps, les bons mots, les mots qui peuvent tout changer. Gabriel est maladroit, malhabile avec les mots et pourtant il va falloir parler. Parler pour qu'enfin la vérité éclate, qu'elle permette de comprendre l'indicible.
Le roman est habilement construit car on ressent cette maladresse de Gabriel, on a envie de le secouer, de lui dire de parler, dire ce qui s'est passé et lorsqu'à la fin tout s'accélère et que la lumière est faite, les mots nous transpercent, violents, implacables!
Un roman qui devrait être lus par tous les adolescents, un roman qui marque!

mardi 13 juin 2017

Le monstrologue tome 1 de Rick Yancey

Date de parution : 19/01/2017
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-14459-6
EAN : 9782221144596
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 457 pages
Poids : 0.44 Kg
Dimensions : 13,4 cm × 21,4 cm × 3,2 cm
Prix: 18.90€

Note: 2.5/5

Quatrième de couverture:

La peur est parfois notre seule amie. "Voici les secrets que j'ai gardés. La confiance que je n'ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd'hui plus de quatre-vingt-dix ans qu'est mort celui qui m'a accordé sa confiance, celui dont j'ai conservé les secrets. Celui qui m'a sauvé... et aussi condamné". Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d'un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s'est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu'une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l'horreur... L'auteur de la série best-seller La 5e Vague revient avec quatre tomes d'épouvante : âmes sensibles s'abstenir !

J'avais adoré La 5ème vague aussi dès que j'ai vu que Rick Yancey lançait une nouvelle série, je me suis dit: "chic chic chic" et étais fort impatiente. 
Je me suis donc précipitée sur Le monstrologue malgré un sujet des plus effrayants.
Le lecteur est plongé au cœur des carnets d'un certain Will Henry, un jeune garçon orphelin qui a été recueilli par un médecin d'un genre particulier puisque c'est un chasseur de monstres. Très vite l'horreur s'installe au fil des pages, de nouvelles créatures font parler d'elles. Plus effrayantes et cruelles que n'importes qu'elles autres créatures. Cette fois, le combat semble perdu d'avance. Les cadavres s'amoncellent, les monstres gagnent du terrain et le maître de Will a un comportement de plus en plus "spécial".

Je n'ai pas réussi à accrocher avec ce roman. Si les romans d'horreur ne me dérangent pas plus que ça d'habitude, je n'ai pas retrouvé la patte de Rick Yancey, je n'ai pas aimé le rythme, les personnages, les monstres choisis. Pour moi, il n'y a pas d'issue, l'ensemble est étouffant et anxiogène.
Les descriptions sont abominables et parfois très glauques. Je sais que ce genre est particulier mais pour une série "young adult", je trouve que ce n'est pas très accessible. 
Je ne lirai pas la suite parce que je ne vois pas trop comment cela pourrait évoluer et qu'il y avait trop de longueurs.

lundi 12 juin 2017

Wondercat, un chat bleu très très spécial Tome 2: Voyage dans le temps d'Audren et illustré par Fabrice Pialot

Date de parution : 01/03/2017
Éditeur : Albin Michel Jeunesse
ISBN : 978-2-226-32759-8
EAN : 9782226327598
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 126 pages
Poids : 0.182 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 20,0 cm × 1,0 cm
Prix: 8.90€

Note: 5/5

Lire la chronique du tome 1

Quatrième de couverture:

Excellente nouvelle pour le père de Tibère ! Ce soir il va signer un contrat et vendre un antivirus à une grosse firme américaine ! Grâce à cela, la famille va pouvoir vivre très confortablement… Hélas, la malchance vient bousculer leurs réjouissances. Un cambrioleur vole le fichier du programme et toutes ses sauvegardes. Valéry est dévasté et Tibère ne sait plus comment l'aider. Pourtant Wondercat est persuadé d'avoir trouvé la solution. Il faudrait selon lui... remonter le temps ! Son amie Kittypop possède ce pouvoir. Il suffirait de la retrouver et de voyager avec elle ! Plus facile à dire qu'à faire… Ce voyage ne serait-il pas trop risqué ?

Notre chat infernal est de retour. 
Le père de Tibère est sur le point de signer un contrat énorme grâce à un antivirus révolutionnaire. Mais pour son plus grand malheur, un cambrioleur vient gâcher ce qui aurait du être un moment de gloire. Comment annoncer à son patron que tout est fichu? La famille semble sur le point de tout perdre.
A moins que...
Wondercat a une idée. Son amie Kittypop a la faculté de remonter dans le temps. Si lui et les enfants pouvaient revenir quelques heures en arrière et confondre le cambrioleur alors peut-être que tout ne serait pas perdu?
Une belle idée mais seulement voilà, Kittypop a certaines exigences et puis elle peut très bien échouer, rien ne dit que cela va marcher sans incident... Et si en retournant dans le passé les choses dérapaient et empiraient?

C'est toujours un bonheur de retrouver l'univers d'Audren. J'avais déjà adoré le premier tome, le deuxième tient ses promesses et nous embarque tout autant.
On retrouve toujours derrière l'histoire pour enfant des sujets plus subtils, incarnés ici par le personnage de Leia, la grande sœur qui teste toutes les religions et qui derrière son look savamment travaillé est une personne très réfléchie qui fait les choses pour elle et non pour les autres. Leia est très mature et donne sans réellement en avoir conscience des leçons à sa mère. Ce que j'aime dans cette série c'est que les rôles sont redistribués. Le père est fragile, facilement déstabilisé, la mère est maladroite, un peu "bourrine" et pas très fine. Tibère est volontaire et courageux. Les enfants sont les personnages qui prennent le pouvoir!
L'ensemble est drôle, avec une bonne pincée de suspense et d'originalité.
A suivre...

vendredi 9 juin 2017

Je veux rester fils unique de Yann Coridian et Gabriel Gay

Date de parution : 17/05/2017
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Neuf GF
ISBN : 978-2-211-23130-5
EAN : 9782211231305
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 99 pages
Poids : 0.226 Kg
Dimensions : 14,9 cm × 21,8 cm × 1,0 cm
Prix: 12.50€

Note de Paul: 5/5

Quatrième de couverture:

Paul a huit ans et il a un gros problème. Le gros problème, c'est sa maman. Enfin, pas elle, mais ce truc qui se prépare. Cette chose. Un bébé. Un autre enfant dans la famille. A sa place à lui, Paul. Au fur et à mesure que les mois passent, le ventre de sa mère devient de plus en plus impressionnant. Effrayant même. Le bébé ne tardera plus. Alors, quand il se retrouve tout seul, Paul fait son sac. Il sort de la maison et claque la porte. 

Ce livre parle d'un petit garçon qui s'appelle Paul (comme moi). Il  vit avec sa maman et son papa.  Il est heureux comme ça et il veut rester fils unique. 
Mais sa maman attend un bébé et le bébé arrive très vite alors il ne lui reste pas beaucoup de temps tout seul.
Paul essaye de les convaincre de l'aimer plus que le futur bébé.
Au début, Paul parle avec sa maman et lui dit ce qu'il ressent, elle le sert contre son ventre pour le rassurer, il sent le bébé bouger et il tombe dans les pommes. Puis, il se réveille a l'hôpital et ne comprend rien. Paul s'inquiète pour sa maman qui est aussi là pour des contractions. Paul a un papa qui fait des blagues qui ne sont pas drôles. Comment vont-ils faire quand elle accouchera?
Me voici en train de lire
Je trouve que ce livre est très bien parce qu'il y a des aventures que moi aussi j'ai vécues (j'ai un petit frère) comme quand le héros Paul se trouve face au bébé et finalement il est content. Aussi quand il est un peu jaloux de ce bébé. Je me suis bien retrouvé dans ce livre. J'ai rigolé, j'ai adoré les dessins, c'était facile à lire.

jeudi 8 juin 2017

Harry Potter (Broché) Harry Potter et l'enfant maudit - Parties un et deux de J-K Rowling, John Tiffany , Jack Thorne , Jean-François Ménard (Traducteur)

Date de parution : 14/10/2016
Éditeur : Gallimard jeunesse
ISBN : 978-2-07-507420-9
EAN : 9782075074209
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 350 pages
Poids : 0.52 Kg
Dimensions : 15,5 cm × 22,5 cm × 3,0 cm
Prix: 21€

Note: 3.5/5

Résumé:

Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Une pièce de théâtre? Bonne idée...

L'intrigue se déroule 19 ans après la bataille de Poudlard, Harry a eu trois enfants avec Ginny dont le jeune Albus Severus qui entre à Poudlard. Très vite il est désigné pour la maison Serpentard, un choix qui va faire des vagues comme on s'en doute. De plus, son meilleur ami, Scorpius, n'est autre que le fils de Drago Malfoy, ce qui va vite faire des remous. Les relations entre Haryy et Albus sont compliquées, ils n'arrivent pas à communiquer. Albus en souffre mais est extrêmement fier, cette fierté va le pousser à faire de drôles de choses et la magie opère... Attention à toi jeune Albus, à trop vouloir changer les choses, on peut parfois réécrire l'Histoire...

Si très vite on s'aperçoit que J-K Rowling n'est pas seule aux commandes du texte, l'ensemble reste assez agréable à lire et l'intrigue tient en haleine. Je ne dirais rien de plus sur l'intrigue car elle est assez complexe et se balade dans les différents tomes d'Harry Potter, ainsi l'on retrouve des personnages disparus, des destinées modifiées, de multiples rebondissements.
Je n'ai pas réussi à percevoir cette pièce comme autre chose qu'une fan-fiction, et par conséquent comme étant un cran en dessous de la saga. J'ai toutefois apprécié de me replonger dans l'univers magique et merveilleux d'Harry Potter même si l'ensemble est moins marquant.

mercredi 7 juin 2017

L'histoire de France en BD: Vercingétorix et les gaulois de Dominique Joly et Heitz Bruno (Illustrateur)

Date de parution : 28/09/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Mille bulles
ISBN : 978-2-211-22612-7
EAN : 9782211226127
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.16 Kg
Dimensions : 17,0 cm × 23,5 cm × 0,4 cm
Prix: 6€

La note de Paul: 5/5

Présentation:

Vercingétorix ?… Tout le monde connaît ! C'est ce grand gaulois moustachu qui a lutté, voilà bien longtemps, contre l'envahisseur romain. Un véritable héros national ! Magnifié dans tout livre d'histoire qui se respecte. Sauf que la réalité est un peu différente…Il faut, pour s'y retrouver, remonter près de vingt-deux siècles en arrière, en 58 avant Jésus-Christ, très exactement. À l'époque, Jules César, général romain ambitieux, profite de la rivalité entre différents peuples gaulois pour envahir le nord de la Gaule. Certains chefs gaulois, alliés de Rome, viennent alors lui prêter main forte dont un certain…Vercingétorix. De la victoire de Gergovie à la défaite d'Alésia, Dominique Joly et Bruno Heitz racontent l'histoire hors du commun de ce jeune homme dont le nom a traversé les siècles.

Ce livre parle de l'époque des Romains vers 390 avant J-C et nous apprend beaucoup de choses sur les Gaulois et les Romains. C'est l'histoire de peuples Gaulois qui se faisaient envahir par des Romains. Mais les Gaulois ne veulent pas se faire envahir par les romains. Alors ils se révoltent contre eux.
Vercingétorix devient le chef des  Gaulois et se fait capturer par les Romains puis six ans plus tard, il est condamné a mort. Vercingétorix était un héros pour les Gaulois parce qu'il les avait sauvés d'une terrible catastrophe.

C'est moi me revoilà une deuxième fois sur le blog.

Je trouve que ce livre est super. Et que si il y avait une suite  je la lirai. Cette bande dessinée est de la taille d'un livre de poche: très petite. Je peux l'emmener partout.


Les dessins sont bien faits: en haut des vignettes, il y a des explications. Dans les bulles, les Gaulois et les Romains parle des choses qu'il vont faire et c'est parfois drôle. J'ai appris des choses et en même temps je me suis bien amusé.
C'est très bien fait. 
Vraiment lisez-le.

mardi 6 juin 2017

Orient extrême de Mireille Disdero

Date de parution : 14/02/2017
Éditeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-90685-76-5
EAN : 9791090685765
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 96 pages
Poids : 0.17 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 19,0 cm × 0,6 cm
Prix: 9.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

" Ici, les larmes ne font pas partie de la vie. Mais tout est trempé comme si on pleurait sans cesse. Ici, je n'ai pas peur de m'enfoncer dans la boue qui me sépare de ma soeur… pour la retrouver. " Après avoir été envoyée en Malaisie comme domestique, une adolescente Cambodgienne revient en catastrophe dans la ferme des parents. Elle est sous le choc. Que lui est-il arrivé, de l'autre côté de la mer ? A travers cinq récits courts ou longs, on plonge en Asie du Sud-Est (Vietnam, Cambodge, Indonésie, Malaisie, Thaïlande) dans la vie de certains adolescents. Alors, on est confronté à la pauvreté, à la maltraitance des plus jeunes, mais aussi à l'engagement et à la nécessité de construire un monde plus juste.

5 récits bouleversants aux sujets et à la présentation variés.
Dans la rue, dans leur quotidien, nous croisons les destins de jeunes filles ou de jeunes garçons touchés par la pauvreté et amenés à vivre l'enfer: esclavage, prostitution, maltraitance...
5 nouvelles, 5 récits coup de poing.
Avec habileté et subtilité, Mireille Disdero coupe le souffle du lecteur. Elle arrive à faire passer l'indicible sans employer de termes choquants ou décrire de façon inappropriée le sort des protagonistes.
Ainsi, par exemple, dans la nouvelle sur les deux sœurs, elle met l'accent sur l'amour indestructible qui existe entre elles, la force que communique la sœur restée au village à sa sœur traumatisée de son expérience en ville. Détruite, cette dernière est rejetée de son père, elle est devenue une paria mais sa sœur, sa moitié, ne veut pas qu'elle soit traiter comme un animal en cage. Elle fera tout pour la réconforter et lui insuffler à nouveau un peu de vie.
Peu de pages dans ce recueil mais quelle force dans l'écriture! Quelle lecture! 


lundi 5 juin 2017

Cornebidouille et autres histoires en DVD

Date de parution : 29/03/2017
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Les albums filmés
ISBN : 376-0-250-95072-8
EAN : 3760250950728
Présentation : Boîte
Poids : 0.086 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 19,0 cm × 1,5 cm
Prix: 15€

Note des enfants: 5/5
Note des parents: 4/5

Présentation:

Retrouvez les albums emblématiques de l'école des loisirs sur vos écrans. Des histoires portées par des lectures captivantes pour découvrir pu redécouvrir les aventures sensibles, drôles et rocambolesques des petits héros de vos enfants ! LES FILMS DE L'ECOLE DES LOISIRS, DVD 6 (à partir de 5 ans), Le petit sorcier de la pluie d'Anne-Catherine de Boël, Ami-Ami de Stéphane Girel et Rascal, Le loup est revenu ! de Geoffroy de Pennart, L'île du Monstril d'Yvan Pommaux, Le cheval magique de Han Gan de Chen Jiang Hong, Le magicien des couleurs d'Arnold Lobel, La vengeance de Cornebidouille de Magali Bonniol et Pierre Bertrand, La maison dans les bois d'Inga Moore.



A la maison, nous sommes de grands fans de Cornebidouille. Nous aimons beaucoup organiser des séances cinéma et lorsque nous avons découvert cette collection de dvd pour enfants, nous avons craqué!


La bonne idée est de se servir des illustrations des albums et de les faire défiler avec de belles voix pour les conter.

A la place d'un livre audio, nous avons un livre-vidéo.



Les plus petits comme les plus grands apprécieront. Il y a plusieurs albums célèbres comme: Le loup est revenu!, Le cheval magique etc.


Éclats de rire et émotions seront au rendez-vous.


L'avis des mes loulous de 6 et 9 ans:


C'est trop drôle. La voix qui raconte est chouette et [on] aime les dessins. C'est comme quand maman raconte une histoire mais sur la télé. C'est original. 

vendredi 2 juin 2017

Pippa Pepperkorn: le voyage scolaire de Charlotte Habersack

Date de parution : 06/01/2017
Éditeur : Magnard Jeunesse
ISBN : 978-2-210-96388-7
EAN : 9782210963887
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 160 pages
Poids : 0.142 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 18,0 cm × 0,9 cm
Prix: 5.80€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:



Pippa Pepperkorn et ses amis partent en classe verte dans une ferme pédagogique. Pédagogique ou Pédalogique ? Qu'importe, du moment que Pippa est là ! Car elle sait ce qu'il faut faire quand on a une envie urgente de faire pipi dans le car, mais aussi : comment effrayer les garçons ; comment fabriquer une potion magique anti-cafard ; comment faire une randonnée sans marcher. Bref, cette semaine s'annonce pleine de rebondissements... grâce à Pippa !


Pippa est une demoiselle fantasque et drôle. Lors du voyage scolaire, on peut compter sur elle pour trouver des solutions à tous les petits problèmes, soigner les petits bobos ou encore mettre de l'ambiance. 

Une lecture agréable agrémentée de très chouettes illustrations, de jeux de mise en page et d'une bonne dose d'humour.
Idéal pour les enfants qui commencent à apprécier la lecture. une série détente qui m'a rappelé l'esprit de Fifi Brindacier.
A découvrir!!!

jeudi 1 juin 2017

Dessine avec des tampons de Fiona Watt, Erica Harrison

Date de parution : 11/05/2017
Éditeur : Usborne
Collection : Dessine avec les doigts
ISBN : 978-1-4749-2963-9 EAN : 9781474929639
Format : Album
Présentation : Spiralé
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.426 Kg
Dimensions : 22,3 cm × 26,2 cm × 2,7 cm
Prix: 12.95€
Note familiale: 4/5

Présentation:

Beaucoup d'enfants adorent personnaliser leurs dessins, leurs lettres et leurs cahiers à l'aide de tampons. Ce cahier d'activités rempli de dessins à compléter et d'espaces à décorer leur procurera des heures de plaisir. Les jeunes artistes pourront suivre les explications pour compléter les images et les motifs proposés à l'aide des tampons ou donner libre cours à leur imagination. Des dinosaures à qui il faut ajouter des écailles, des jardins à compléter d'abeilles, du papier cadeau à remplir de jolis motifs... Les enfants seront absorbés par les nombreux dessins à compléter et auront plaisir à voir les pages s'animer. Le livre est fourni avec six tampons à utiliser avec la palette de couleurs vives incorporée.


Si les enfants aiment bien dessiner, ils aiment aussi beaucoup customiser, modifier, améliorer des dessins déjà existants.


Voici donc une très chouette idée des éditions Usborne, un kit comprenant des tampons, de l'encre et un carnet de dessins rigolos à compléter.

Mon cadet, âgé de 6 ans adore les dinosaures et par conséquent s'est jeté sur la page qui leur est consacrée. Voici, son oeuvre et son avis:

C'était très bien. Sur des dinosaures tu colles les tampons et ça fait des traces. En fait, tu rends jolis les dinosaures. C'est super génial. Quand tu mets les tampons, tu choisis la couleur que tu veux, tu tamponnes et ça fait un triangle, un rond, et plein d'autres formes. Et aussi je l'aime ce livre parce qu'il est trop bien, il y a plein de dessins et je peux m'amuser longtemps.

mercredi 31 mai 2017

Verte en bande dessinée illustrée par Magali Le Huche, d'après le texte de Marie Desplechin

Date de parution : 22/03/2017
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-195-4
EAN : 9782369811954
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 72 pages
Poids : 0.599 Kg
Dimensions : 21,2 cm × 28,2 cm × 1,2 cm
Prix: 14€

La note de Paul: 5/5

Quatrième de couverture:

A onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu'elle veut être quelqu'un de normal et se marier. Elle semble aussi s'intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu'elle voit mijoter un brouet destiné à empoisonner le chien des voisins. Sa mère, Ursule, est consternée. C'est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille. En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte, puisqu'elles ont l'air de si bien s'entendre. Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu'ils dépassent les espérances d'Ursule. Un peu trop, peut-être.

De temps en temps, maintenant que mon fils est grand, 9 ans, il viendra prendre ma place pour écrire ses propres chroniques. Verte est donc la première d' une, je l'espère, longue série... Je lui laisse à présent la parole.

C'est l'histoire d'une petite fille de onze ans qui ne veut pas être une sorcière mais une petite fille normale. Mais sa mère ne veut pas que sa fille soit une simple petite fille alors elle décide d'appeler sa grand mère pour lui donner des cours de sorcellerie  et les premiers résultats sont très bons  alors Ursule est très contente. Mais tout ne va pas être aussi facile car Verte cache un secret.

J'ai adoré parce qu'il y a beaucoup d'humour, d'énervement et de choses bizarres comme des mandragores (comme dans Harry Potter). Les dessins sont très bien faits. Il y a des histoires d'amour et d'amitié. Il y a des secrets de famille sur la magie mais pas seulement, sur les parents de Verte aussi. Il faut lire ce livre absolument vous allez l'adorer!

La vie est facile, ne t'inquiète pas d' Agnès Martin-Lugand

Date de parution : 02/06/2016
Editeur : Pocket
Collection : Pocket
ISBN : 978-2-266-26158-6
EAN : 9782266261586
Format : Poche
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 253 pages
Poids : 0.145 Kg
Dimensions : 11,0 cm × 17,8 cm × 1,3 cm
Prix: 6.60€

Note: 4/5

Lire chonique du premier tome Les gens heureux lisent et boivent du café

Quatrième de couverture:

Rentrée d'Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de son ami Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C'est là, aux "Gens heureux lisent et boivent du café", son havre de paix, qu'elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et, surtout, il comprend son refus d'être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille. Bientôt, un événement inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé. Aura-t-elle le courage d'accepter un autre chemin ?

Diane est revenue d'Irlande, "réparée". Peu à peu, elle fait son deuil de sa vie passée mais s'il est encore difficile pour elle d'avoir des contacts avec des enfants, elle retrouve doucement une vie sociale normale. Son café fonctionne bien, elle s'y investit corps et âme. Pourtant, son ami Félix voudrait qu'elle aille encore plus loin, qu'elle pense davantage à elle; qu'elle retrouve quelqu'un à aimer.
Diane se fait doucement à l'idée et rencontre Olivier. Entre eux, les choses se passent naturellement, Olivier se montre patient et attentionné.
Cependant, il va suffire d'une rencontre venue d'Irlande pour que peu à peu ses certitudes s'effondrent. Et si elle n'en avait pas fini avec son passé? Afin de se construire et d'avancer, Diane va devoir se confronter à de nombreux fantômes. Son cœur déjà bien éprouvé va être mis une fois de plus à l'épreuve. Diane est-elle prête pour tout cela?

Un deuxième opus réussi dans lequel j'ai retrouvé tout ce qui m'avait plu dans le premier. C'est tendre, bienveillant, émouvant,, plein de bons sentiments et rien n'est acquis d'avance grâce à des retournements de situations.
J'aime beaucoup l'écriture d'Agnès Martin-Lugand, fluide, légère et simple. C'est un roman efficace qui fait du bien!

mardi 30 mai 2017

LES 100: Rébellion de Kass Morgan

Date de parution : 16/03/2017
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-19924-4
EAN : 9782221199244
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 306 pages
Poids : 0.37 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,5 cm × 2,6 cm
Prix: 17.90€

Note: 4/5

Lire chroniques des: tome 1, tome 2 et tome 3

Quatrième de couverture:

Guérir. À peine les blessures de la guerre fratricide entre les 100 et les Nés-Terre commencent-elles à se refermer qu'une nouvelle menace surgit. Subir. Un groupe inconnu de Terriens illuminés attaque le campement des 100, pillant leurs provisions et kidnappant les meilleurs éléments. Résister. Restés libres mais surpassés en puissance de feu, Clarke, Bellamy et Luke doivent attendre le moment idéal pour sauver Wells, Octavia et Glass des griffes des dangereux fanatiques. Se libérer. Deux conceptions radicalement différentes de la vie sur Terre s'opposent, et jamais celle des 100 n'a paru si fragile.


Quelle surprise que ce tome là!
Alors que je pensais que la série était achevée, voici que paraît ce volume.
Ravie, je me suis aussitôt plongée dans sa lecture.
On retrouve nos héros bien installés dans leur campement. Chacun semble avoir trouvé sa place même si quelques uns ont encore des doutes à l'image de Bellamy ou de Glass. L'heure est pourtant aux préparatifs d'une grande fête. C'est à ce moment là que surgit un groupe de personnes non-identifiées qui attaque le campement. Certains sont tués, d'autres blessés et d'autres encore capturés dont Wells et Glass. Bellamy et Clarke partent à leur suite, espérant les retrouver vivants.
Ce qu'ils vont découvrir de part et d'autres fait froid dans le dos...
Les amis vont-ils se retrouver? Bellamy arrivera-t-il à retrouver confiance en lui? Quid de sa relation avec Clarke? Gageons que ce quatrième tome sera riche en rebondissements!

Une chouette lecture, j'ai senti quelques longueurs tout de même et une fin un peu en deçà de mes attentes. J'étais cependant ravie de replonger dans cette série. Les "méchants" que va devoir affronter le groupe sont très spéciaux, une aura sectaire plane au dessus d'eux, c'est très particulier. J'ai aimé que Glass prenne un peu plus d'ampleur. Moins superficielle à mesure que les pages défilent. J'ai été déçue du comportement de Clarke vis à vis de Bellamy qui est un personnage complexe et torturé. 
Comme à chaque roman de Kass Morgan, il y a beaucoup de revirements de situation et de la tension. Roman palpitant, il en manque peu pour que cela soit un coup de cœur.

lundi 29 mai 2017

Je dessine pas à pas (Kit) de Fiona Watt et Candice Whatmore

Date de parution : 24/05/2017
Éditeur : Usborne
ISBN : 978-1-4749-3135-9
EAN : 9781474931359
Présentation : Coffret
Nb. de pages : 64 pages
Poids : 0.455 Kg
Dimensions : 19,0 cm × 24,0 cm × 3,1 cm
Prix: 10.95€

Note de Paul, 9 ans: 5/5

Description:

Les jeunes enfants vont adorer ce kit attrayant qui leur propose d'apprendre à dessiner. Ils seront fiers d'eux lorsqu'ils auront acquis les compétences élémentaires nécessaires pour dessiner objets, animaux et personnages. Les animaux, les robots, les fusées, les fleurs, les super-héros et toutes sortes de personnages... n'auront plus de secrets pour les jeunes dessinateurs. Les artistes en herbe trouveront dans la boîte tout ce dont ils ont besoin pour créer leurs premiers chefs-d'œuvre : un carnet de dessin, huit crayons de couleur assortis et un livre de 64 pages contenant des explications claires et faciles à suivre. Le coffret très pratique permet de tout ranger.

Voici une activité qui plaît énormément à mon fils: le dessin!
C'est son truc, il dessine tout le temps, tous les jours pendant des heures. En recevant ce kit, j'étais sûre et certaine de remporter un franc succès.
Mon grand s'est donc jeté sur ce kit et j'ai du faire une sélection de ses réussites car le jeune homme une fois lancé ne pouvait plus s'arrêter.

Voici son avis:

C'est facile, je trouve que c'est très créatif. Moi qui aime le dessin j'ai adoré parce que j'ai appris de nouvelles formes, nouvelles astuces, il y a beaucoup de détails.
Je trouve que c'est bien car il y a tout ce qu'il faut: des crayons, un bloc de dessin et un livret qui explique comment dessiner. 
On progresse vite, c'est facile à mettre en application. Tout le monde peut y arriver.
C'est bien de détailler car j'ai vraiment appris de choses.



Vous l'aurez compris, ce kit pour apprendre à dessiner est génial. Simple et ludique, facile à transporter. Les enfants progressent vite et les résultats sont somme toute assez bluffants.
Génial!!!

dimanche 28 mai 2017

Feu couleur #1 de Jenny Valentine

Date de parution : 22/02/2017
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-22785-8
EAN : 9782211227858
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 230 pages
Poids : 0.33 Kg
Dimensions : 14,9 cm × 21,7 cm × 2,0 cm
Prix: 16€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Iris a 16 ans et pourtant, elle n'a jamais rencontré son père, Ernest, qui n'a plus que quelques jours à vivre. Tout ce qu'elle pensait savoir, toutes les certitudes acquises au fil des ans sont en train de partir en fumée. Et voilà que sa propre mère lui déclare la guerre et entend bien mettre la main sur la collection d'oeuvres d'art d'Ernest, d'une valeur inestimable. Mais ce dernier ne l'entend pas de cette oreille. Avant de mourir, il tient à ce que Iris sache un certain nombres de choses…

Iris vit avec sa mère et son beau-père. Son père est pour elle un véritable inconnu. Il a depuis longtemps disparu du paysage. 
Un jour pourtant, sa mère lui annonce qu'ils vont tous les trois le retrouver. En effet, Ernest n'a plus que quelques jours à vivre et il désire voir sa fille avant de mourir.
Iris, qui a 16 ans, est surprise et un peu angoissée par ses retrouvailles. Elle qui pensait connaître les tenants et aboutissements de la séparation de ses parents voit ces certitudes partir en fumée. Sa mère aussi superficielle et légère que son beau-père montre un visage avide de richesses: le père d'Iris est riche, il y a un beau pactole à la clé.
Le jeune fille, elle, n'a cure de ces richesses, elle veut la vérité, savoir qui est Ernest. Celui qu'elle a toujours perçu comme le dernier des lâches, celui qui les aurait abandonnées elle et sa mère, est beaucoup plus simple et attachant qu'elle ne le voudrait. Très vite, ils se découvre de nombreux points communs.
Ernest ne veut pas gâcher les précieuses heures qui lui reste, il est bien décidé à tout dévoiler à Iris, son amour de l'Art, son histoire, son amour pour sa fille.
Mais la mère d'Iris veut sa part, pas question qu'Ernest la prive d'un avenir doré.
Iris n'est pas au bout de ses surprises...

Un roman de Jenny Valentine est toujours une bonne surprise. Elle nous embarque à chaque fois dans des lectures riches, surprenantes et déroutantes.
Feu couleur #1 n'échappe pas à la règle. Il y est question de cupidité, d'avidité, d'héritage mais aussi d'Art et de manipulation. Ernest est un personnage brillant et fort malgré qu'il soit sur son lit de mort. Iris, a hérité de ces qualités. Malgré les diverses tentatives de la mère pour parvenir à ses fins, gageons que le destin lui réservera une surprise des plus... originales. 
Une magnifique lecture ponctuée d'un superbe final.
GROS COUP DE CŒUR!!!

Les galères de Max Grumbly de Rachel Renée Russell

Date de parution : 15/03/2017
Editeur : Milan
ISBN : 978-2-7459-7822-6
EAN : 9782745978226
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 311 pages
Poids : 0.408 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 20,5 cm × 2,6 cm
Prix: 13.50€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Max Crumbly traverse le moment le plus délicat de son existence: l'entrée au collège. Et comme s'il ne stressait pas assez, Doug le Thug le persécute. Si seulement Max avait des pouvoirs de super-héros! Mais le seul pouvoir qu'il possède est de sentir une pizza à 500 kilomètres à la ronde - ce qui, avouons-le, est assez limité pour se sortir des pires galères. Quoique.

Voici la nouvelle série de Rachel Renée Russell. Après l'immense succès de la série Journal d'une grosse nouille, la voici de retour avec un nouveau personnage Max Grumbly.
Je vous mets ci-contre un extrait en anglais (trouvé sur le site consacré à Max Grumbly).
Le principe est toujours aussi efficace: un personnage qui rentre au collège, lieu de tous les dangers. Max est maladroit, un peu "nounouille", et il a une fâcheuse tendance à se mettre dans des situations rocambolesques.
Tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment de lecture: humour, situations loufoques, un méchant, une idylle naissante et une bonne dose de savoir-faire.
J'adore le principe du livre dans sa présentation: entre roman et BD, pour les non lecteurs ou les lecteurs qui ont encore des difficultés c'est idéal pour lire en douceur. L'énorme PLUS de la collection, bravo aux éditions Milan, c'est d'avoir garder le lignage, ainsi les enfants qui ont du mal à lire parce qu'ils n'ont plus de repère et que leur œil "dévit", n'ont plus besoin d'user de stratagèmes comme une règle ou une feuille de papier. Cela ne parlera pas au plus grand nombre et pourtant, ce simple "détail" est une révolution parce qu'il rassure les enfants dans la lecture. Les enfants dyslexiques pourront ainsi se lancer dans cette grande aventure sans souci.
C'est donc avec un grand enthousiasme que je vous conseille cette lecture (de même que toutes les autres séries du même genre), la lecture est ludique alors amusez-vous!!!